Étiquettes

, , , , ,

12 jours à Dublin / 12 days in Dublin (great irish city, indeed!)
(voir galerie photo et video en fin de post)

Les rues, l’atmosphère :
C’est un peu la fête de la musique partout dans les rues (de Grafton Street à Temple Bar, les graines de U2 fleurissent et chantent à tous les coins de rue, et pas du tout au détriment de la qualité, bien au contraire…). On est frappé aussi par ces types avec des pancartes, payés pour faire les panneaux indicateurs de commerce… Dublin est très touristique et animée. Le samedi, il y a un monde de folie dans les rues piétonnes, notamment dans Grafton Street.

Musées et églises: Inévitable est la visite de Trinity College (pour voir l’impressionnante bibliothèque et le livre de Kells). La plupart des musées sont gratuits mais les églises payantes (St Patrick Cathedral vaut le détour, et Christ Church cathedral aussi). Le Little Museum of Dublin est à visiter pour la petite histoire irlandaise et dublinoise… Ne pas manquer non plus Dublin City Gallery The Hugh Lane, avec le studio de Francis Bacon reconstitué en live… La National Gallery of Ireland offre une très belle collection de grandes oeuvres: petite, mais costaud. Passer vite fait au Dublin Castle, rien d’extraordinaire à part quelques sculptures de sables dans la cour.

La bière: Enfin, plutôt la Guinness par antonomase… Dublin, c’est l’empire Guinness (visiter le Guinness StoreHouse et boire sa pinte au sommet, dans le bar panoramique qui domine Dublin à 360°). Mais Dublin, c’est aussi le paradis des pubs. Il vaut mieux néanmoins éviter le soir le bar éponyme du quartier (Temple Bar – blindé…) et préférer The Old Storehouse (video sonore cf. ci-dessous) où l’ambiance irlandaise est joyeuse et avec moins de monde quand même. Pour les autres bières, il y a un bon marchand de bières et de vins (y a même la Tripel Karmeliet belge!) rue Ranelagh…

Emplettes et boutiques: Carrolls pour les irish gifts (assez incontournable, il y en a à tous les coins de rue) ; voir la boutique All Saints in Powerscourt Center (un endroit atypique et fascinant!); le magasin de luxe Brown Thomas (conseillons à la gente masculine d’aller aux toilettes du 1er étage : pipiroom avec la télé, dites donc !!). À voir aussi, St Stephen’s green shopping center, avec ses allures d’ancienne Gare du Nord… 

Où et que manger: Beaucoup de magasins (Dunnes, Spar, Lidl…) sont ouverts tard (voire très tard) et le dimanche. Côté restaurants : il faut absolument aller prendre un Full Irish Breakfast at Bewley’s Grafton Street Cafe ; manger le bœuf à la Guinness at The Old Storehouse ; aller visiter le Guinness StoreHouse puis déguster la pinte (offerte) depuis le café panoramique au coucher du soleil (vue imprenable sur Dublin) ; déguster l’excellent Carott Cake for Teatime at Cinnamon (quartier Ranelagh), un endroit enchanteur qui fait salon de thé, bar à vin, et restaurant… C’est renommé et excellent. Goûter à la Belvoir Ginger Beer (sorte de boisson fraîche au gingembre, rafraîchissante et dynamisante au possible) et au thé vert lemon and gingerfor Teatime at Pepper Pot – website Here – in Powerscourt Center, par exemple. La bouffe irlandaise ne casse pas trois pattes à une pinte de Guinness (z’auraient du mal, de toute façon) : les Irlandais ne sont pas doués en assaisonnement, limité en gros au duo mayo / ketchup, mais les desserts sont à tomber (carott cakes, apple pie ou crumbles divers et variés).
On recommande aussi le Caffè di Napoli in Westland Row, tenu par des Italiens (des vrais). Le petit restau hispano-irlandais Salamanca dans St Andrew Street est très sympathique et la carte n’est pas chère. On nous avait aussi recommandé le restaurant végétarien Cornucopia, pas testé, mais fleurant bon la qualité pas chère. Il faut aussi visiter (et y manger un morceau d’un pays choisi, car tous les pays y ont leur restaurant pas cher) The Epicurean food hall… Enfin, côté luxe et qualité à l’extrême (ça fait restaurant, traiteur, marché bio…), Fallon & Byrne est une autre place to eat in Dublin…

Se déplacer à Dublin / la région:
Pas forcément besoin d’une voiture, les bus et le tram marchent très bien. Pour aller sur la côte (faut y aller, c’est très beau), il faut prendre le Dart qui longe la côté ou un bus (31A pour Howth). À Howth, après une balade au-dessus des falaises, on mangera du poisson at The Oar House (pas très assaisonné, mais bon et fraîchement pêché). Il faut aussi aller visiter le Wicklow National Park, soit en voiture, soit en choisissant un Wicklow One Day tour (pas génial si l’on n’aime pas trop les voyages organisés pas très autonomes, on fait beaucoup de mini-bus là dedans, mais pas trop le choix sans voiture, et ça vaut quand même le détour (et la vue!)

Voici Dublin… en images & video:
(cliquer pour voir les photos en grand et faire défiler la galerie)

Live from The Old Storehouse:

Ambiance folk / celtic at The Old Storehouse (Temple Bar)