Mots-clefs

, ,

Toujours dans le cadre de nos échanges de maisons, 2 semaines passées en Belgique, en plein centre de la magnifique et attachante ville de Bruges, du 5 août au 19 août… Alors…

 La Belgique, c’est, avant tout, l’autre pays du vélo:
Des vélos partout, c’est une culture du vélo bien ancrée comme en Hollande, depuis Bruges, on peut aller jusqu’au parc naturel du Zwin à vélo (près de 78 km aller-retour)

 Où et quoi manger/boire à Bruges et en Belgique?
À Gand: au restaurant-brasserie Borluut, Korenmarkt 7-8 9000 Gent; lasagnes pas chères et nourrissantes sur la place (et Guislaine Arabian, paparazzée, autographée, à l’occasion, à la terrasse d’un café de la place St Bavon…)
Bruges: sa rue Groeninge, celle du chocolat, où se mêlent odeur de praliné et du crottin de cheval des calèches qui sillonnent la ville….
Les bières: la Brugse Zote à déguster à la brasserie De Halve Maan + la sublimissime Trappiste de Rochefort 10 – paraît-il, la meilleure bière qui soit… au pays des 1130 bières – (à Bruges, allez à la boutique 2Be Moodshopping, elles y sont toutes et les verres avec).
Marché au poisson sur le Burg près du quartier de la Petite Venise à Bruges.
Blanckenberge: restau-pizzeria italien La Romana
À Bruges, goûter la carbonade flamande à la brasserie De Halve Maan (après la visite à la brasserie de la Brugse Zote). En revanche, si vous aimez le café ristretto, en Belgique, oubliez: un expresso fait au moins 4 fois le nôtre, déjà bien dilué…(y compris au restau italien).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

… la Belgique flamande, c’est comment?
La Belgique, c’est d’abord du rigolo-linguistique: bienvenue au pays du « clignoteeeuuurrr » (pour le clignotant), du « s’il vous plaît » quand on vous rend la monnaie, des gens qui brunissent au soleil (à défaut de bronzer), des enfants qui vont « chez Tante Agathe » (juste pour se mettre à côté de ladite tante au restau)
Après, c’est du moyennement rigolo sur les routes: on vous prévient des risques d’aquaplanage, mais aussi (et pas toujours) des ornières sur les routes (beaucoup pus gênantes à 130 sur l’autoroute), des routes en mauvais état hallucinant (ornières garanties sur autoroute à 130 km/h); les routes belges sont bel et bien dangereuses.
Le pays du refus de la Carte bleue : C’est aussi le pays que ça amuse de faire se balader les touristes avec leurs banques dans la poche: attention, on vous refuse quasiment partout la Carte Bleue Visa, bienvenue dans la Capitale Européenne… donc partez avec des espèces! Dans les zones touristiques, les fruits et légumes sont assez cher : privilégier les marchés, notamment le mercredi matin à Bruges, Grote Markt…

 C’est un pays au litoral varié et contrasté:
Knokke-le-Zoute: ses voitures de golf ds les rues, ses Porsche, ses sneakers Isabel Marant à tous les pieds des filles en short, ses vêtus de lin blanc façon St-Trop’… C’est le St Trop’ belge: on est allé se baigner au St Trop’ belge: à Knokke-Le-Zoute (également ville de collectionneurs): les gens roulent TOUS en voiture de golf… parce que y a tellement de Porsches, Maserati et autres Ferrari que pour aller acheter le pain, faut une voiture d’appoint!!! Fêtes privées pleines d’Eddie Barclay, sac Vuitton sur la plage…
En revanche, à Blanckenberge et Oostende, ce sont les gros Belges, le Fanta, la clope et et les frites dans une main, poussant la poussette à « pets » dans l’autre, qui dominent… À Blanckenberge, l’enfant belge est gavé de jeux idiots sur la plage, le Belge boit du Fanta à tout heure, trimballe ses chiots dans des poussettes pour bébé, des enfants de 4ans en âge de marcher dorment avec leur tétine dans la poussette; bref, les plages d’Oostende et de Blanckenberge sont assez beauf. Mais marrantes à observer aussi. Beaucoup de gros et de vulgarité. Les plages sont beaucoup plus plus jolies du coté de De Panne; près desquelles se trouve le riche et fascinant musée Paul Delvaux, à Sint-Idesbald.

 Mais la Belgique, c’est aussi le pays de la techno super-branchée, de la meilleure bière du monde, du vélo et des plages immenses et apaisantes. Écouter de la bonne techno? C’est sur Topradio.be

 On a fait quoi?
J1: courses et balade à vélo
J2: superbe Groeninge museum +  Balade shopping.
J3: Sint-Janshospitaal museum (super pour les tableaux de Memling) + piscine.
J4:  Oostende: musée-maison d’Ensor (Ensorhuis) puis musée et maison de l’expressioniste flamand Constant Permeke à Jabbeke + plage à Oostende ensuite.
J5: visite passionnante (pour l’histoire de Bruges et de sa relation à son peuple) du Stadhuis de Bruge (ancienne mairie) + visite du charmant village de Damme à vélo ; la balade est super agréable, le long d’un canal ombragé.
J6: balade aux plages de Blanckenberge à vélo + soirée festival Klinkers (une série de concerts gratuits, une ambiance festive partout dans la ville, avec des podium de danses en tout genre, de la salsa à la techno, en passant par le dancing silencieux (avec chacun un DJ différent dans les oreilles, à mourir de rire) c’est super!!)
J7: Tour dans Bruges à vélo (visite du Beguinage), près duquel nagent les cygnes; après midi vers le litoral du côté du Koksijde, près le la station balnéaire de De Panne et au musée Paul Delvaux. Balade sur la plage de De Panne, au soleil, à marée basse, en fin d’après-midi.
J8: Tour du quartier des moulins de Bruges. Après-midi glandouille-piscine-courses.
J9:  Gand; MSK de Gand (musée de Schone Kunsten, musée énorme et d’une richesse inouïe, une des plus belles surprises du séjour avec le précédent musée Delvaux). Bonne surprise de lasagne excellentes aussi au restaurant-brasserie Borluut. L’Adoration de l’Agneau mystique, célèbre retable de Van Eyck dans la cathédrale St Bavon est payant et cher, on renonce, mais on réussit à Ghislaine Arabian place St Bavon… Gand est l’une des plus belles villes qui soient: le Quai aux Herbes et le Quai aux Grains, le quartier Patershol… Tout est enchanteur et vraiment surprenant.
J10: (15 août) Tour à vélo dans la campagne chic de Bruges (fietsroute 7, 99, 96, 77 etc…). L’après-midi, on fait un saut à Knokke-Le-Zoute en voiture ; très jolies plages un peu plus sauvages à Le Zoute, à la limite du Zwin, au bout de ce bord de mer très huppé (34 porsche dénombrées sur 500 m… Maserati, Lamborghini…).
J11: Brunch le matin départ vers 11h30 à vélo puis Bruges – Heist –Parc Naturel du Zwin. Cigognes quasi apprivoisées. Arrêt dans un fietscafé, déguster une crêpe avec une bière (of course) après Ramskapelle, peu avant Damme… Total aller-retour : 76 km au moins, mais quelle jolie balade.
J12: re-Plage Knokke-Le-Zoute. Bain dans l’eau à 20°C. Jusqu’au coucher du soleil à marrée basse.
J13: Visite de la brasserie De Halve Maan+ Plage Knokke-Le-Zoute l’après-midi…
J14: retour. Et vive la Belgique, sa bière, ses vélos… et sa douceur de vivre !