Mots-clefs

Jour 1: Arrivée à Milan par le Shuttle (bus aéroport de Malpensa-Milano Centrale). Soirée restaurant à Osteria Del Binari (quartier Navigli-Porta Ticinese).
Jour 2: Balade en ville, via della Spiga, via Montenapoleone, équivalents de la rue du Fg St Honoré à Paris avec les boutiques de vêtements de luxe (Fratelli Rossetti, Hogan, Vuitton, Gucci, Bottega Veneta ecc..). Midi: une délicieuse « piadina » dans un petit café Illy d’une rue proche du Duomo (Al Panino Tre, di Pasculli Riccardo, Via dell’Orso 3, Milano). Le mari, la femme et la soeur (jumelles?) tiennent ensemble ce petit café italien et très « casalingo »… Après-midi: exposition Alberto Savinio à Palazzo Reale. Pause à regarder les séances de maquillage pour le Carnaval ambrosiano dans la Galleria Vittorio Emmanuele II. Courses au Spar du centre commercial de la gare Garibaldi. Petit incident électrique dans le studio où on loge: il ne faut pas allumer la bouilloire et les plaques de cuisson en même temps, car les plombs sautent! On finit par joindre la propriétaire et l’incident est réparé, mais on sort quand même manger la pasta à la pizzeria Portagaribaldi di Corso Como…
Jour 3: Visite de la Pinacoteca Brera (pleine de chefs-d’oeuvre, donc le fameux Lamento sul Cristo morto de Mantegna). repas à la maison.. Balade à pied par Garibaldi, jusqu’au Castello Sforza où l’on tombe sur une manif anti-riforma Gelmini. Balade jusqu’au quartier de Porta Ticinese. Restaurant le soir à la Dogana del Buon Gusto (où la « burrata » est toujours aussi délicieuse…). Retour en métro: en passant près du Duomo, on constate les dégâts confettis laissés par le carnaval ambrosiano! (cf. photo ci-desssous)
Jour 4:
Il pleut… On gagne, en métro, à l’exposition Gli Occhi di Caravaggio, pensée par Vittorio Sgarbi (musei diocesani, entrée 12€/personne… pas donné). Pause déjeuner Al Panino Tre, non loin du Duomo. Balade sous la pluie entre la Rinascente, via Garibaldi, via Montenapoleone… On entre visiter le Duomo (immense). Soirée pasta à la maison.
Jour 5:
9.25. Entrée pour la visite de la Scala (le lustre de la salle comprend 383 ampoules pour lesquelles un mois entier l’été est nécessaire – changer les ampoules et nettoyage!- La hauteur sous plafond des nouvelles structures de la Scala atteint 38 m…) On a le loisir de s’asseoir dans le Palco Reale, de découvrir l’aménagement de certains palchetti (miroirs, cheminées!) de ce magnifique théâtre à l’italienne entièrement remis aux normes tout récemment. Musée de la Scala: costumes de scènes (opéra, ballets). Coût de la visite: 5€/personne, ça vaut vraiment le coup, c’est passionnant. Café en haut de la Rinascente vers 11h. Découverte du restau bio-vegetariano Capra e Cavoli, dans notre quartier près de la gare Garibaldi. Après-midi: découverte du 10 Corso Como, sorte de « Colette » milanais; puis visite, musée Poldi Pezzoli, mostra Botticelli. Puis visite, piazza del Duomo, du Museo del Novecento (gratuit à partir de 18h). Belles et riches collections modernes (Boccioni, en particulier).
Jour 6: retour par le Shuttle de 11h à l’aéroport de Malpensa; notr avion est à 13.55, on en profite pour grignoter un panino rucola- prosciutto San Daniele + café avant d’embarquer… avec deux burrate de chez Peck (soigneusement emballées sous vide pour le voyage!) offertes par notre hôte devant la gare de Milan! Arrivée Toulouse 15.30.

Piazza Duomo le soir du Carnaval - 12 mars 2011

***ICI: PLAN de Milan par quartiers***
Aller-retour Toulouse / Milan, 2 personnes avec Easyjet: 76€
Hébergement appartement C, Isolappartments, 420€ 5 nuits.

Publicités