[cliquer sur les photos pour les agrandir]J1 : arrivée à BRISTOL par Toulouse Bristol en Easyjet. Transfert en
conduite à gauche à BIRMINGHAM… Soirée au pub très animé et très anglais THE FIGHTING COCKS, dans le quartier très étudiant de MOSELEY. Ambiance ultra sympa, ça commence fort avec une belle pinte de bière! On saute à 4 dans un taxi anglais pour se rendre dans un restau indien de MOSELEY : c’est épicé, mais c’est bon… BIRMINGHAM est une ville très indienne. D’ailleurs, c’est DIWALI à Birmingham ce week-end…

Birmingham - The Bullring -photo nov.2009

J2 : Visite du JEWELLERY QUARTER. Puis balade dans le centre de BIRMINGHAM. On découvre le génial WOKTASTIC, restau japonais où les plats défilent en boucle sous votre nez comme des petites soucoupes volantes, et on se sert…c’est extra. Square St Philippe et visite du magnifique pub OLD JOINT STOCK, qui fait aussi théâtre : décor ultra impressionnant. Après midi entre le BULLRING (extraordinaire construction qui abrite un des plus gros centres commerciaux d’Europe – cf.ci-dessus) et le BULLRING OPEN MARKET concentration de multiples communautés qui vivent ici en parfait connivence (à la grande différence de la France qui  » ghetto-ize  » beaucoup plus). Soirée : on traverse le chic-issime MAILBOX, et on part se balader sur les canaux de Birmingham ; CANALSIDE PUB sur le bord du canal (encore des bières ! mais elles sont tellement bonnes…En revanche, pas trop fan des bières anglaises ALE servies plutôt tièdes et sans bulles). On fait une escale sur BROAD STREET à admirer le look (souvent très spécial et très très bimbo sans complexe !) des Anglaises de tous âges. La même chose à Paris, elles auraient l’air de sortir tout droit de la rue St Denis (sans exagérer). Et en sandales par 9°C, et bustier sans manches…

J3 : Direction OXFORD ( » queues ahead likely  » sur l’autoroute, mais ça ne dure pas…). OXFORD est, à la différence de BIRMINGHAM, la ville des piétons et les vélos. C’est très joli et vraiment truffé de « COLLEGES« . On visite le BALLIOL COLLEGE, devant lequel un gigantesque pantin de paille dessiné par un jeune enfant s’apprête à être brûlé, avec récolte de fonds pour les enfants dans le besoin (photo ci-dessous). Visite d’une partie de la splendide et légendaire BODLEIAN LIBRARY puis de l’expo attenante AN ARTFUL CRAFT. Déjeuner tardif (il est bien 16h au moins) au rustique, authentique et médiéval WHITE HORSE PUB où l’on déguste le « sunday roast » : à l’agneau, top bon… et bien sûr, avec une énorme Guiness… Sur la route du retour, arrêt à BICESTER VILLAGE, le village des marques et des magasins d’usine : on se croirait dans un décor de cinéma, c’est très sympa et relativement peu bondé en cette fin de dimanche nocturne. Je lorgne sur de splendides (autant qu’originaux mais élégants, en cuir marron, tweed et semelles bois..) escarpins MARNI, mais sans craquer ! ! (encore que 165 euros au lieu de 465, ça valait franchement le coup !)

Oxford - The Balliol College


J4 : retour par le bus Birmingham (7.00)-Bristol (9.15). Dans le bus, deux enfants éléphantesques (qui doivent bien déjà faire chacun mon poids à même pas 9 et 12 ans) s’enfilent  successivement et simultanément : 1 kg de chips à eux deux, 1 mars à boire chacun et 1kg de caramels enrobés de chocolat. Un papy et une mamie se mangent, quant à eux, 1 sandwich et des chips. Il est 9h du matin. Après un petit dej (muffins et cappuccino) dans un STARBUCK COFFEE près de la Coaches Station de Bristol, on emprunte le bus 330 &/ou 331 – bay 8- jusqu’à l’aéroport…. retour à Toulouse avec 1h de retard, mais j’ai eu le temps de m’acheter un bouquin en anglais (ce bref séjour m’a donné envie de m’y remettre!)

Publicités